Ségolène Royal a dévoilé les lauréats du second appel à projets « Jeunes pousses – GreenTech verte».
Ségolène Royal a dévoilé les lauréats du second appel à projets « Jeunes pousses – GreenTech verte».

A l’occasion de la journée des acteurs de la transition énergétique ce mardi 6 décembre 2016, Ségolène Royal a dévoilé les lauréats du 2nd appel à projets « Jeunes pousses – GreenTech verte ». Parmi les 51 start up récompensées, huit sont implantées en Occitanie et une en Nouvelle Aquitaine :

Citizen farm (Toulouse, Haute-Garonne) : les fermes urbaines connectées.

Earthcube (Toulouse, Haute-Garonne) : la surveillance d’infrastructures par satellites.

Ilek (Toulouse, Haute-Garonne) : une plateforme pour accéder à l’électricité 100 % renouvelable.

La Recyclette (Toulouse, Haute-Garonne) : la collecte de déchets à vélos.

Plus de bornes (Toulouse, Haute-Garonne) : une innovation pour déployer les bornes de recharge électrique.

AgreenCulture (Ramonville-Saint-Agne, Haute-Garonne) : un robot connecté pour réduire les pesticides.

Ecofilae (Montpellier, Hérault) : une plateforme pour valoriser les eaux usées.

Comme l’ensemble des lauréats de l’appel à projets, les start up sélectionnées bénéficieront d’un double accompagnement pour concrétiser leur projet. Un accompagnement financier : jusqu’à 150 000 euros de fonds de préamorçage seront accordés à ces Jeunes pousses afin de consolider leurs innovations. Un second financement pouvant aller jusqu’à 500 000 euros permettra de soutenir les projets les plus prometteurs.

Un accompagnement technique : les lauréats auront accès à l’ensemble des ressources scientifiques et techniques du ministère : IGN, Météo-France, Ademe… Ils pourront rejoindre l’incubateur du ministère déjà ouvert à Champs-sur-Marne et ceux prochainement ouverts à Orléans, Vaulx-en-Velin et Toulouse.

Les start up ont été retenues par un jury présidé par la ministre et composé de représentants du ministère, d’opérateurs de l’Etat et de pôles de compétitivité. Pour Ségolène Royal, « l’objectif est de soutenir et faire connaître les talents qui travaillent déjà pour proposer les usages et les services qui changeront notre quotidien ».

EcoPyrénées, Communiqué.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *